Cueillir le soleil quand il est là

Hélicrysum Italicum, l'immortelle, on dit de cette petite fleure qui ressemble à un soleil et dont la couleur ne s'efface pas au séchage « qu’elle guérit les bleus du corps et de l’âme ». C'est l'une des plantes que j'utilise au quotidien, l'huile essentielle est très coûteuse en matière première alors je préfère en faire des petits bouquets que j'accroche un peu partout et un macérât solaire que l'on peut utiliser sans contre-indication aucune pour ses propriétés anti-inflammatoires et circulantes sur le corps, le visage et les muqueuses. Comme la plupart des plantes, il vaut mieux ne faire que les justes quantités et les renouvelles d'une année sur l'autre.








3 vues0 commentaire